CPF : une solution pour financer votre formation

formation
5 bonnes raisons de partir travailler à l’étranger
août 31, 2021
plan d'accompagnement au changement
Conduite de changement : s’adapter aux évolutions contemporaines
septembre 1, 2021
CPF

Pour approfondir vos acquis, apprendre de nouvelles notions et préparer un nouveau diplôme (un titre et une certification), il est conseillé de suivre une formation professionnelle. Certes, le coût de la formation requiert un budget non négligeable. Quoiqu’il existe actuellement de nombreuses aides financières qui permettent de financer une partie ou la totalité des frais. Le CPF par exemple est accessible à un grand nombre de personnes. Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Le CPF : c’est quoi au juste ?

Le CPF ou compte personnel de formation est une solution de financement mise en place en 2015 par le gouvernement afin d’aider les individus souhaitant évoluer professionnellement. Il sert principalement à financer les heures de formations à hauteur de 120 heures selon le nombre de jours de travail. Dans une année, le salarié a droit à 24 heures de formation. Mais lorsque le plafond est atteint, il ne peut bénéficier que de 12 heures par an à la limite de 150 heures.

Le CPF n’est pas seulement réservé aux personnes sous CDI. Si le salarié vient de signer un contrat CDD, il a aussi droit au CPF à condition d’en faire la demande au moins 1 an après la rupture du dernier contrat et en dehors de la période d’embauche. Enfin, les demandeurs d’emploi peuvent utiliser les heures acquises au cours des précédents emplois. En tout cas, retrouvez plus d’information sur le CPF (compte personnel de formation) en cliquant sur ce lien.

Quels sont les changements depuis 2019 ?

Le CPF formation a été modifié depuis le 1er janvier 2019. Au lieu de créditer des heures dans le compte de chacun des salariés, les entreprises maintenant cotisent en euros. Le montant est évalué à 500 euros par an pour les salariés travaillant à plein temps à hauteur de 5 000 euros sur 10 ans. En revanche, pour les travailleurs moins qualifiés, la somme monte à 800 euros par an et est plafonnée à 8 000 euros. Aujourd’hui, chacun peut mobiliser son CPF à tout moment s’il souhaite se former. Néanmoins, si les cours se déroulent pendant les heures de travail, il faudrait demander une autorisation auprès de l’employeur. Quoi qu’il en soit, pour connaître son solde, il suffit de consulter le site www.moncompteformation.gouv.fr en entrant sur mon compte CPF.

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

De nos jours, de nombreuses formations à distance et en présentiel peuvent être financées par le Compte Personnel de Formation. On peut citer par exemple une formation préparant à un diplôme d’État, la Validation des Acquis de l’Expérience ou VAE, le bilan de compétences, les formations en langues étrangères, la préparation au permis B et les formations destinées aux entrepreneurs, repreneurs d’entreprise, sapeurs-pompiers et bénévoles en service civique. Dans tous les cas, une formation éligible CPF est généralement certifiante, diplômante et qualifiante. Si vous avez des doutes, contactez l’établissement de formation de votre choix et demandez-lui de vous lister les différentes formations pouvant être financées par un CPF.

Bon à savoir : Si votre solde est insuffisant pour financer votre formation, parlez-en à votre employeur. Il peut en effet créditer votre compte pour renforcer votre savoir-faire.