Lancer sa carrière dans les systèmes d’informations grâce aux acteurs du marché

carrière systèmes d'informations

Il existe une demande croissante à long terme pour les services de technologie de l’information. Cela se traduit par des opportunités de carrière croissantes pour les professionnels de l’informatique. Toutefois, il ne suffit pas d'”être là”. Tout comme les entreprises pour lesquelles ils travaillent, les consultants en technologie soucieux d’avancement doivent avoir une vision de ce qu’ils veulent que soit leur carrière, accompagnée des objectifs, des stratégies et des tactiques qui les y conduiront.

Éducation

Qu’il s’agisse de compléter sa formation, ou d’en faire des formations additionnelles, l’éducation peut servir de base solide pour l’avancement. Il existe des diplômes et des certifications qui peuvent améliorer le parcours professionnel d’un professionnel des technologies de l’information. Les diplômes en informatique et en génie informatique sont courants chez les développeurs, mais ils peuvent également être utiles aux analystes commerciaux, aux spécialistes de l’assurance qualité et aux chefs de projet. Les analystes et chefs de projets peuvent également bénéficier de diplômes axés sur les affaires, comme la gestion d’entreprise. Il existe également d’innombrables programmes de certification.

Bien qu’il puisse être tentant d’enrichir un CV avec autant de diplômes et de certifications que possible, la plupart des recruteurs et des responsables du recrutement informatique conviendront que ce n’est pas une stratégie efficace. Les professionnels de l’informatique devraient plutôt se concentrer sur la formation qui se trouve derrière l’enseignement et se poser la question suivante : “cette formation, se traduira-t-elle par une expérience du monde réel ? Le plus important est l’application des compétences éducatives, et pas seulement par le biais de l’expérience professionnelle, mais aussi par des choses comme les stages scolaires et les projets personnels. Une analyse récente des tendances du marché de l’emploi dans le secteur des technologies de l’information (TI) suggère également que les augmentations de salaire pour les professionnels ayant des certifications dans ce domaine ont atteint leur point le plus bas depuis 1999. Gardez simplement à l’esprit que, qu’il s’agisse de diplômes ou de certifications, les employeurs veulent savoir comment les connaissances et les compétences acquises par l’éducation se traduiront en succès sur le lieu de travail.

Consultez le village de l’emploi afin de trouver une formation initiale technologique adaptée pour vous et espérer à la fin, une insertion professionnelle. Pour plus d’infos n’hésitez à lire le village de l’emploi avis.

Expérience

Il n’y a pas de substitut à l’expérience professionnelle. Les possibilités d’avancement professionnel s’améliorent considérablement pour ceux qui ont plus de deux ans d’expérience dans un domaine donné. En général, plus l’expérience est grande, mieux c’est, car les demandeurs d’emploi les plus recherchés sont ceux qui ont 6 à 10 ans d’expérience. Étant donné la nature des tendances en évolution rapide dans le domaine des technologies de l’information, l’expérience en nombre d’années ne se traduit pas nécessairement par un avancement de carrière. Les candidats doivent pouvoir démontrer qu’ils se tiennent au courant des technologies émergentes. Dix ans d’expérience dans les technologies traditionnelles ne seront souhaitables que pour un segment étroit d’employeurs potentiels.

Une expérience dans des domaines de compétences critiques est indispensable. Contrairement aux compétences certifiées, les augmentations de salaire pour les compétences critiques non certifiées ont récemment atteint leur point le plus élevé depuis la bulle Internet. Les compétences les plus demandées sont actuellement Java, .NET, Mobile, Sharepoint, l’analyse commerciale, la gestion de projet, l’assurance qualité, le développement web, et l’administration de base de données. L’utilisation de ces compétences essentielles dans un environnement axé sur les résultats et l’esprit d’équipe est également un atout.

L’étendue de l’expérience peut également favoriser l’avancement de la carrière. Les praticiens dont la spécialité est de moins en moins demandée peuvent rapidement voir leur parcours professionnel, autrefois couronné de succès, prendre un brusque mauvais tournant. Être un spécialiste expert peut certainement être un atout majeur pour les candidats. Toutefois, ceux qui se poussent au-delà de leur zone de confort pour acquérir des compétences et une expérience complémentaires à leur spécialité amélioreront leurs perspectives d’avancement professionnel à long terme. Les spécialistes ne devraient pas seulement être des experts dans leur domaine de spécialisation, mais devraient avoir au moins une compréhension générale des autres rôles et des technologies connexes impliqués dans le projet. En fin de compte, l’élargissement de l’expérience rend les membres de l’équipe plus efficaces, ce qui, à son tour, rend les équipes plus efficaces.

Compétences non-techniques

Que vous soyez jeunes diplômés ou très expérimentés, sans les savoirs comportementaux requis, il est peu probable que votre parcours professionnel soit un parcours d’avancement. Les compétences relationnelles les plus importantes en matière de technologies de l’information sont les suivantes :

– La communication : aptitude à communiquer efficacement des idées par écrit et oralement.

– Liaison entre les entreprises et les technologies : sous-ensemble de la communication, il s’agit de la capacité à s’exprimer dans le langage des affaires et de la technologie.

– Compétences en matière de présentation : un autre sous-ensemble de la communication, la capacité à bien présenter à un groupe peut ouvrir les portes de l’avancement.

– Compétences d’équipe : bien travailler avec les autres, bien diriger et bien suivre, et la capacité d’apporter une valeur ajoutée à l’équipe.

– Éthique de travail : posséder une forte motivation pour accomplir le travail.

– Concentration et vision : la capacité à se concentrer sur les détails sans perdre de vue la vision d’ensemble.

– Attitude positive : les personnes optimistes, énergiques et de bonne volonté font de meilleurs membres d’équipe.

– Gestion du temps : adopter une approche “faire les choses” pour le travail informatique.

– Confiance en soi : croire en ses propres capacités et ne pas avoir peur de poser les questions difficiles.

– Réponse aux critiques : les meilleurs apprenants réagissent bien aux critiques et les recherchent activement pour s’améliorer.

– Flexibilité et adaptabilité : la capacité d’être un généraliste lorsque cela est nécessaire.

– Gérer le stress : la capacité à être performant sous la pression de délais serrés.

– Étiquette et ponctualité : des choses comme répondre aux appels, être à l’heure, savoir se tenir à table et dire “merci” sont vraiment importantes.

Objectifs

Les objectifs, tant personnels que professionnels, devraient constituer une partie importante de tout plan d’évolution de carrière. Les objectifs doivent être adaptés, c’est-à-dire qu’ils doivent être spécifiques, mesurables, réalisables, pertinents et assortis d’un calendrier. Les objectifs personnels peuvent comprendre des objectifs financiers, de développement, de santé, relationnels et autres. En fin de compte, ce sont ces objectifs qui déterminent vos objectifs professionnels. Les objectifs professionnels consistent à savoir où vous en êtes sur le plan professionnel, où vous voulez être et quelles mesures vous allez prendre pour y parvenir. Prendre le temps de définir et de poursuivre des objectifs professionnels va évidemment de pair avec l’avancement professionnel. Sans eux, vous n’aurez pas de voie d’avancement claire et votre employeur pourrait très bien se contenter de vous maintenir dans un rôle relativement statique. En revanche, les objectifs professionnels peuvent vous pousser à rechercher davantage de responsabilités susceptibles de faire progresser votre carrière, et les employeurs peuvent se sentir obligés de déléguer davantage de responsabilités à des personnes ayant une solide expérience du développement professionnel.

Mise en réseau

Pour les professionnels de l’informatique qui se concentrent sur le code logiciel, les outils, la pile technologique, les délais du projet, etc., la mise en réseau peut sembler au mieux une réflexion après coup. Cependant, la mise en réseau peut devenir une partie intégrante d’un plan d’avancement de carrière réussi, le mot-clé étant ici “plan”. Si le réseautage doit devenir une partie utile d’un plan d’avancement de carrière, il doit impliquer plus que de simplement se rendre sur place et parler aux gens. Il vous faut un plan pour réussir votre mise en réseau.