Emplois dans la High Tech : réduire les inégalités entre les femmes et les hommes

L’Inégalité face au chômage entre les femmes et les hommes est toujours d’actualité. Tous les secteurs sont concernés et celui des nouvelles technologies et de la cybersécurité n’est pas épargné. En effet, cette question du déséquilibre entre les sexes dans l’industrie n’ont jamais été aussi importantes. L’industrie de la cybersécurité manque actuellement de talents féminins.

De fait, on estime que près de 90% de la main-d’œuvre est masculine. Une étude menée par Kaspersky Lab au début de cette année a révélé que dans l’industrie informatique en général, plus de la moitié des personnes interrogées travaillent dans des équipes à prédominance masculine. En d’autres termes, il y a six fois plus d’équipes à prédominance masculine que d’équipes féminines.

L’exception de la Yougoslavie

La Yougoslavie est un pays où la passion pour l’informatique et une carrière dans le secteur informatique ne sont pas atypiques pour les femmes. En effet, 70 % de mes camarades de classe étaient des femmes à l’époque – et c’était la règle, pas l’exception. En Europe de l’Est, les femmes ont toujours été encouragées à exercer des professions techniques.

Lorsque nous avons déménagé en Europe occidentale pour notre master, ce chiffre n’était que de 7 % – un véritable choc culturel pour moi. Dans notre rôle de préposée à la prévente orientée vers le client, nous nous sommes distinguées par notre choix de vêtements colorés dans une mer de costumes noirs. Mais on a utilisé cela à notre avantage car on savait que de cette façon, on se souviendrait au moins de nous comme étant différent des autres.

Kaspersky Lab emploie plusieurs compétences féminines et la société ne cache pas sa fierté de les avoirs. “Nous sommes fiers des nombreuses femmes qui nous soutiennent chaque jour dans notre mission, de notre personnel commercial adjoint aux collègues féminines de nos équipes de recherche et développement. Mais cela ne nous suffit pas. Nous voulons que davantage de femmes enthousiastes et motivées rejoignent notre équipe et nous aident à rendre le monde meilleur en apportant des expériences et des points de vue différents à notre entreprise. Après tout, une carrière dans l’industrie de la cybersécurité ne profite pas seulement aux femmes ; l’industrie elle-même bénéficie d’une main-d’œuvre plus diversifiée”, déclare l’entreprise spécialisée dans la cybersécurité.

Une ardente défenseure des femmes dans l’industrie de la cybersécurité, estime que les femmes adoptent une approche complètement différente pour faire face aux menaces et aux risques qui contribuent à créer un monde en ligne plus sûr.

Emploi dans la High Tech : comment combler l’écart entre les hommes et les femmes ?

Les solutions pour combler le fossé sont beaucoup plus simples qu’on ne le pense souvent. Au début de l’année, nous avons demandé aux femmes qui travaillent déjà dans les technologies de l’information comment elles allaient réagir au problème du manque de femmes dans notre secteur : 40 es décideurs du secteur des technologies de l’information estiment que les gouvernements et les universités devraient créer des incitations pour encourager les jeunes filles et les femmes à poursuivre leur carrière dans les technologies. Mais des entreprises telles que Kaspersky Lab peuvent également agir en soutenant des initiatives spécifiques, supprimant ainsi d’éventuelles barrières à l’entrée.

Kaspersky Lab affirme qu’elle est à la recherche des personnes les plus qualifiées pour ce travail, qu’elles soient hommes ou femmes. Elle sait aussi qu’il faut faire plus pour encourager les femmes à considérer notre industrie sous un angle différent. C’est pourquoi l’entreprise a pris plus de mesures que jamais l’année dernière pour remédier au déséquilibre entre les sexes et contribuer à faire de l’industrie de la cybersécurité une zone de confort pour les femmes.

Dans cette optique, Kaspersky Lab a adhéré à la charte Tech She Can de PwC afin d’encourager davantage de jeunes filles à se lancer dans une carrière dans les technologies, et nous avons soutenu le concours AMPLIFY organisé par Girls in Tech, qui donne aux jeunes pousses technologiques fondées par des femmes une chance de se faire un nom dans le secteur.

Elle a également mis en place notre propre réseau de femmes, qui fonctionne actuellement comme un projet pilote au Royaume-Uni pour rapprocher encore plus nos femmes de l’industrie. En outre, cette année, nous nous engageons à rendre les stages plus accessibles à un public plus large et à promouvoir des ateliers d’introduction pour donner aux jeunes un aperçu des possibilités de carrière dans l’industrie. À cet égard, l’entreprise prévoit d’organiser d’éventuelles réunions avec des mentors et des experts pour aider les nouveaux arrivants à démarrer.

L’approche de Kaspersky Lab consiste principalement à agir et à prendre des mesures pour créer un meilleur équilibre et un environnement de travail encore plus efficace.